Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog


Channel Description:

Tous les livres, toutes vos lectures... à Montauban.

older | 1 | .... | 7 | 8 | (Page 9) | 10 | 11 | .... | 16 | newer

    0 0

    ROGER BEAUMONT PRÉSENTE ET LIT JULES VALLÈS - Lecture - Le Mercredi 18 Juin 2014 à 17H30avec La Librairie DelocheJulesVallèsCourbetCarnavalet Lecture mensuelle de la Compagnie des Ecrivains de Tarn-et-Garonne. Jules Vallès (nom de plume de Jules Louis Joseph Vallez)1, né au Puy-en-Velay (Haute-Loire) le 11 juin 1832, mort à Paris le 14 février 1885 est un journaliste, écrivain et homme politique français d'extrême gauche. Fondateur du journal Le Cri du Peuple, il fait partie des élus de la Commune de Paris en 1871. Condamné à mort, il doit s'exiler à Londres de 1871 à 1880.

    Le Mercredi 18 Juin 2014 à 17H30à La Librairie Deloche

    0 0

    PIERRE LELIÈVRE POUR “LE P’TIT PIERRE ET LE GRAND JACQUES”- Signature - Le Samedi 19 Avril 2014 de 10 à 12H et de 15 à 17Havec La Librairie DelochePierreLelievreUne L'auteur : Pierre Lelièvre, né à Chatillon, avait 4 ans et demi lorsque Jacques Mesrine enleva son grand-père paternel, le 21 juin 1979. Bercé par les mélodies jouées au piano par sa mère et nourri par la poésie qui l’accompagne depuis ses douze ans, il écrivit poèmes et chansons. Puis c’est en autodidacte de la musique qu’il fit cinq ans de scène. La prose vint plus tard comme une évidence. A l’âge de trente- quatre ans, l’écriture de son premier livre est le seul moyen d’exorciser son passé douloureux… La prescription trentenaire du procès en assises de Mesrine et ses comparses lui permet d’exprimer à voix haute ses interrogations. Le livre : "Cette lettre ouverte, dernière main tendue à mon père, délivre le témoignage d'un enfant fragile pris en otage par les crimes de l'ennemi public n°1. Tout commence à l'enlèvement de papi Henri par Mesrine, démolissant notre noyau familial. Du jour au lendemain, mon père s'est réinventé une nouvelle vie dans laquelle je n'aurais plus ma place de fils."

    Le Samedi 19 Avril 2014 de 10 à 12H et de 15 à 17Hà La Librairie Deloche

    0 0

    BIBLIOPHILIE : UN RENDEZ-VOUS PLACE NATIONALE AUTOUR DU LIVRE ANCIEN - Rencontre - Le Samedi 3 Mai 2014 de 14H00 à 18h00avec Baux Livres Chaque premier Samedi du mois, Philippe Grimond restaurateur de livres anciens  répond à l'invitation du bouquiniste bolegayre de la librairie Baux Livres pour offrir une consultation ouverte aux collectionneurs. Eventuellement apportez vos ouvrages pour  examen, étude ou diagnostique d'état. A cette occasion une sélection renouvelée d'ouvrages XVIIém , XVIIIém & XIXém sera proposée à la vente. Pour un conseil, une découverte ou pour le plaisir venez rencontrer chaque premier Samedi après-midi,  un authentique "liéeur" *, un chirurgien du livre ancien. *Liéeur : Nom du relieur dans le haut Moyen Age et jusqu’à la fin du XVe siècle. (Christian Galantaris, Manuel de Bibliophilie, Paris, Editions des Cendres, vol. II, 1997)

    Le Samedi 3 Mai 2014 de 14H00 à 18h00à Baux Livres

    0 0

    LES REGARDS ÉBLOUIS, PAROLES ET MUSIQUES - Rencontre - Le Dimanche 4 Mai 2014 à 10h30 avec Baux LivresLe bouquiniste bolegayre vous invite à découvrir les clés de l'exposition "Les Regards éblouis" avec  la parole de son architecte Paul Duchein, ponctuée des couleurs musicales de Jimi le rock ménestrel.  Visite, découverte et plaisir, tout vous est offert ... Pendant  toute la durée de cette exposition  des 44ème Rencontres d'Art, du 18 avril au 16 juin, le jour de votre visite au Musée Ingres, sur simple présentation de votre ticket d'entrée, le bouquiniste bolegayre vous offre dans sa librairie Baux Livres, une réduction de 10% sur tout achat de livres d'art. 



    Le Dimanche 4 Mai 2014 à 10h30 au Musée Ingres avec Baux Livres

    0 0

    OUVERTURE DU RAYON CARTOUCHES D’IMPRIMANTES - Animation - Le Vendredi 25 Avril 2014 à 9Havec La Librairie DelocheSoyez écolos : ne jetez plus vos cartouches, elles sont recyclables ! Économisez jusqu'à 60 % sur vos consommables laser et jet d'encre. Disponibles sur place ou sous 48 heures.

    papeterie-deloche



    Le Vendredi 25 Avril 2014 à 9Hà La Librairie Deloche

    0 0
  • 04/25/14--03:19: Le retour de Claire Gonzalez
  • LE RETOUR DE CLAIRE GONZALEZ
    Après une absence de quelques mois, Claire Gonzalez  vient de réouvrir son atelier  de reliure. Nous vous rappelons son adresse : L' Atelier Reliure de C. à .Z 410 rue du Pasteur Louis Lafon 82000 MONTAUBAN Tél : 05 63 20 74 40 L'atelier est ouvert du lundi au vendredi de 9H à 17H et le samedi sur rendez-vous. photo_atelier

    0 0

    HOMMAGE À JEAN JAURÈS - Lecture - Le Vendredi 23 Mai 2014 à 17H30avec La Librairie DelocheVoixLivresJaures Les Voix des Livres est une compagnie de lecteurs à voix haute, trois amis passionnés par l’univers du livre et mus par le désir et le plaisir de partager cette passion avec le public. Nous lisons en tous lieux publics ou privés, partout où se dressent des oreilles attentives et avides de littérature. À l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, nous avons préparé la première série de lectures consacrées aux auteurs ayant écrit sur cette période historique. Hommage à Jean Jaurès Nous nous appuyons sur la lecture du discours de Jean Jaurès du 25 juillet 1914 à Lyon-Vaise, pour ensuite lire un texte tiré du roman « Les blés deviennent paille » de Georges Coulonges, dont l’action se déroule entre Montauban et Caussade et où le message et la figure de Jaurès sont omniprésents. Résumé de l’ouvrage : Printemps 1914, Albin, le catholique nationaliste, héritier de la fabrique "Au joli canotier" de Caussade rencontre Janotte, la protestante pacifiste. C’est dans les rues de Montauban, au cours d'un défilé du 10e Dragons, qu’Albin, jeune soldat chargé de réprimer la manifestation organisée par un groupe de pacifistes, a été touché au cœur par le courage de la jolie militante qu’il épousera peu après. Début de la lecture : Nous sommes fin juillet à Caussade, deux jours après le discours prononcé à Lyon-Vaise, Janotte de retour à la maison, rencontre une amie qui lui parle de Jaurès…

    Le Vendredi 23 Mai 2014 à 17H30à La Librairie Deloche

    0 0

    14 DE JEAN ECHENOZ - Lecture - Le Vendredi 6 Juin 2014 à 17H30avec La Librairie DelocheVoixLivresJeanEchenoz Les Voix des Livres est une compagnie de lecteurs à voix haute, trois amis passionnés par l’univers du livre et mus par le désir et le plaisir de partager cette passion avec le public. Nous lisons en tous lieux publics ou privés, partout où se dressent des oreilles attentives et avides de littérature. À l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, nous avons préparé la première série de lectures consacrées aux auteurs ayant écrit sur cette période historique. 14 est un roman de Jean Echenoz paru aux éditions de Minuit. Court roman faisant une rupture par rapport aux trois biographies romancées successives publiées par l'auteur, il s'attache à la description des évènements de la Première Guerre mondiale et d'une France qui entre de plain-pied dans l'ère industrielle au travers des destinées de cinq hommes issus des classes moyenne et ouvrière et d'une femme. 14 fut très remarqué et positivement jugé par la critique littéraire.

    Le Vendredi 6 Juin 2014 à 17H30à La Librairie Deloche

    0 0

    KATARINA MAZETTI “LE VIKING QUI VOULAIT ÉPOUSER LA FILLE DE SOIE”- Signature - Le Mercredi 21 Mai 2014 à 19Havec La Femme RenardKatarina-Mazetti-Viking Née en 1944, Katarina Mazetti est journaliste Suédoise, productrice radio et auteur de livres pour la jeunesse et de romans pour adultes. La France caracole largement en tête des pays où elle connaît un immense succès. Enthousiastes, les lecteurs français se pressent aux rencontres auxquelles elle participe avec un plaisir non dissimulé, à l’occasion de tournées pluriannuelles. Le Viking qui voulait épouser la fille de soie Sur une île du sud de la Suède au Xe  siècle, un homme vit seul à la ferme avec ses deux fils. Le chemin de ceux-ci est tout tracé : naviguer au loin, pour guerroyer au-delà des mers à l’Ouest, ou pour faire commerce sur les voies fluviales de l’Est. De l’autre côté de la Baltique, à Kiev, vivent un marchand de soie et sa famille. Radoslav rêve de devenir soldat, sa sœur Milka est une jeune fille raffinée qui joue avec ses deux esclaves : Petite Marmite et Poisson d’Or. Mais la belle ville d’Orient est sur le point de tomber aux mains des pillards. Milka et Radoslav trouveront refuge auprès de rustres navigateurs venus du Nord. Dès lors le destin des deux familles sera à jamais mêlé. Du suspense, de l’amour, du sang, des combats, et même de la poésie — eh oui, les Vikings étaient aussi de formidables poètes ! >> Lire un extrait sur le site des éditions Gaïa

    Le Mercredi 21 Mai 2014 à 19Hà La Femme Renard

    0 0

    RENCONTRE AVEC VINCENT PLATINI - Animation - Le Mardi 27 Mai 2014 à 19Havec La Femme RenardVincentPlatiniUNE Vincent Platini est enseignant-chercheur à la Freie Universität de Berlin. Il travaille sur les littératures de masse et le cinéma en Allemagne dans la première moitié du XXe siècle. Autour de l'anthologie établie sous sa direction « Krimi, anthologie du roman policier sous le Troisième Reich »(Éditions Anacharsis) et son essai « Lire, s'évader, résister : essai sur la culture de masse sous le Troisième Reich » (Éditions La Découverte), Vincent Platini rencontre les lecteurs et signe ses ouvrages. >> Krimi >> Lire, s'évader, résister

    Le Mardi 27 Mai 2014 à 19Hà La Femme Renard

    0 0

    ANTOINE WAUTERS POUR “NOS MÈRES”- Rencontre - Le Vendredi 27 Juin 2014 à 19Havec La Femme RenardNosMeresUne Antoine WAUTERS, auteur belge, présente et signe son beau roman Nos mères (Éditions Verdier). Résumé : Dans un pays du Proche-Orient, un enfant et sa mère occupent une maison jaune juchée sur une colline. La guerre vient d’emporter le père. Mère et fils voudraient se blottir l’un contre l’autre, s’aimer et se le dire, mais tandis que l’une arpente la terrasse en ressassant ses souvenirs, l’autre, dans le grenier où elle a cru opportun de le cacher, se plonge dans des rêveries, des jeux et des divagations que lui permet seule la complicité amicale des mots. Ce texte, cruel et tendre à la fois, est avant tout le formidable cri d’un enfant qui, à l’étouffement et au renoncement qui le menacent, oppose une affirmation farouche et secrète de la vie. C’est ce dur apprentissage, fait d’intuition et de solitude, qui lui ouvrira plus tard des perspectives insoupçonnées. >> vidéo : Antoine Wautiers présente Nos mères



    Le Vendredi 27 Juin 2014 à 19Hà La Femme Renard

    0 0

    MAYLIS DE KERANGAL POUR “RÉPARER LES VIVANTS”- Rencontre - Le Vendredi 4 Juillet 2014 à 19Havec La Femme Renardreparer-les-vivantsUNE Maylis de KERANGAL présente et signe son dernier roman Réparer les vivants (Éditions Verticales), qui a obtenu le Grand Prix RTL-Lire 2014 et le Prix du Roman des étudiants 2014 France Culture-Télérama. >> vidéo : Maylis de KERANGAL présente Réparer les vivants



    Le Vendredi 4 Juillet 2014 à 19Hà La Femme Renard

    0 0

    NANE VEZINET POUR OLYMPE DE GOUGES, FEMME DE LUMIÈRE - Signature - Le Mercredi 4 Juin 2014 à 17H30avec La Librairie DelocheNaneVezinetUNE Nane Vezinet est conteuse et écrivain française. Orthophoniste, elle a privilégié tout au long de sa carrière le support des contes et des ateliers de lecture-écriture pour aider les enfants et les adolescents. Elle a co-écrit plusieurs ouvrages avec Rolande Causse, en particulier « Rebelles », aux éditions du Rocher, dans lequel les deux auteurs racontent la vie de femmes qui ont lutté, seules ou unies, contre les pouvoirs abusifs, les guerres et leur barbarie, et toutes formes d’oppression... Nane Vezinet raconte Olympe de Gouges aux enfants en s’attachant à décrire ce que fut sa vie de militante et de révolutionnaire, mais aussi sa vie de femme, sa vie de mère. Elle met en avant les qualités et le courage de cette femme hors du commun qui a osé défier la société du XVIII siècle.

    Le Mercredi 4 Juin 2014 à 17H30à La Librairie Deloche

    0 0

    PAUL DUCHEIN POUR LES THÉÂTRES DE L’IMAGINAIRE - Signature - Le Jeudi 15 Mai 2014 à 17Havec La Librairie DelocheDucheinTheatreUNE Né à Rabastens en 1930, Paul Duchein, parallèlement à son activité de pharmacien, a toujours développé de multiples activités créatrices : peinture, céramique, collage, sculpture. Collectionneur avisé, passionné d'art brut, d'art populaire et d'arts premiers il réalise dès 1964 des assemblages d'objets hétéroclites, de bois flottés, d'étoffes, d'animaux, d'insectes qu'il présente dans ses fameuses "boîtes". Chacune reflète les facettes d'une curiosité et d'une culture éclectiques : l'Histoire, et avant tout celle de Montauban, la grande ombre d'Ingres, les hasards objectifs surréalistes, les méandres de l'inconscient, les fascinations, les phantasmes -et sûrement les frayeurs. Cette richesse tour à tour joyeuse et inquiétante est rassemblée dans le bel album que propose aujourd'hui l'Association pour la Développement de l'Art Brut et Singulier et que Paul Duchein nous fait l'honneur de présenter dans nos murs. A l'occasion de cette rencontre une vitrine est consacrée aux créations et affiches de ce créateur singulier.

    Le Jeudi 15 Mai 2014 à 17Hà La Librairie Deloche

    0 0

    Lecture coup de coeur >> L’ANCÊTRE
    de Juan José Saer, traduit de l'espagnol (Argentine) par Laure Bataillon
    aux éditions Le Tripode, 17 €
    lancetrePeu de livres donnent au lecteur l’impression, dès les premières pages, d’être confronté à un chef d’œuvre absolu. L’Ancêtre, de Juan José Saer, appartient à cette catégorie. « De ces rivages vides il m’est surtout resté l’abondance de ciel. Plus d’une fois je me suis senti infime sous ce bleu dilaté : nous étions, sur la plage jaune, comme des fourmis au centre d’un désert. Et si, maintenant que je suis un vieil homme, je passe mes jours dans les villes, c’est que la vie y est horizontale, que les villes cachent le ciel. »

    Le roman est inspiré d’une histoire réelle. En 1515, un corps expéditionnaire de trois navires quitte l’Espagne en direction du Rio de la Plata, vaste estuaire à la conjonction des fleuves Parana et Uruguay. Mais, à peine débarqués à terre, le capitaine et les quelques hommes qui l’accompagnent sont massacrés par des Indiens. Un seul en réchappe, le mousse : fait prisonnier, accueilli dans la tribu de ses assaillants, il n’est rendu à son monde que dix ans plus tard, à l’occasion d’une autre expédition naviguant dans ces eaux. De ce fait historique Juan José tire une fable universelle qui interroge le sens des destinées humaines et le pouvoir du langage. Arrivé à la fin de sa vie, le mousse se souvient comment, soixante ans plus tôt, il a été amené pendant toutes ces années à partager l’existence d’une tribu d’hommes anthropophages au point de bouleverser sa vision du monde...

    La première édition de ce livre a été menée par Flammarion en 1987. Cette nouvelle édition est postfacée par Alberto Manguel. La traduction, de Laure Bataillon a reçu en 1988 le prix de la meilleur traduction décernée par la Maison des Écrivains et des Traducteurs (MEET). Après la mort de la traductrice, il fut décidé que le prix porterait dorénavant son nom.

    0 0

    Lecture coup de coeur >> TOUTES LES COULEURS DU MONDE
    de Montanaro Giovanni, traduit de l'italien par Camille Paul
    aux éditions Grasset, 16.90 €
    ToutesCouleursMondeThérèse Sansonge naît d'une mère folle, un jour de tempête. Nous sommes à la fin du XIXe siècle, à Geel, surnommé le village des fous, car depuis le Moyen Age ceux-ci vivent parmi la population en toute liberté. Les habitants en profitent d'ailleurs pour arrondir leurs fins de mois, car Bruxelles envoie une allocation aux familles d'accueil. C'est ainsi que Thérèse, saine de corps et d'esprit mais orpheline depuis la naissance, est déclarée folle pour pouvoir profiter de l'hospitalité de la famille Vanheim. Elle y mène une vie tranquille, et sage. Jusqu'à l'arrivée inopinée d'un vagabond à la tignasse rousse et au regard fiévreux - Vincent Van Gogh. Thérèse pressent qu'il fera de grandes choses : son destin s'accomplira grâce aux couleurs. Quand il fuit les psychiatres de Geel, elle sombre dans le désespoir. La longue lettre qu'elle lui adresse lui permettra-t-elle d'éviter la folie ? Les destins des deux personnages se croisent et se répondent, unis par un fil invisible, par toutes les couleurs du monde, celles que Van Gogh aurait trouvées à Geel lors de son année d'errance, celles qui guident la vie de Thérèse, que l'on fait passer pour folle mais qui n'aspire qu'au bonheur.

    0 0

    Lecture coup de coeur >> THÉORIE GÉNÉRALE DE L’OUBLI
    de José Eduardo Agualusa
    aux éditions Métailié, 17 €
    ThearieGeneraleOubliLuanda, 1975. À la veille de l'Indépendance, Ludovica, agoraphobe et terrorisée par l'évolution des événements, se retranche dans son appartement en construisant un mur qui en dissimule la porte et la met à l'abri du reste du monde. Ayant transformé sa terrasse en potager elle va vivre là presque trente ans, coupée de tout, avec son chien Fantôme et un cadavre. Ludo a vraiment existé et mené la vie que raconte le roman. En entrelaçant cette histoire avec les aventures tumultueuses des autres personnages, voisins ou entraperçus dans la rue, tous plus ou moins impliqués dans le marasme de la guerre civile, Agualusa souligne avec une ironie subtile les extraordinaires coïncidences de la vie et crée un roman brillant et enchanteur.

    0 0

    Lecture coup de coeur >> DIEU ME DÉTESTE
    de Hollis Seamon, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Marie de Prémonville
    aux éditions La belle colère, 19 €
    dieuDeteste Dieu me déteste, DMD, c’est le nom que Richard Casey, gamin de 17 ans, a donné à sa maladie, avec l’humour et la rage qui le caractérisent. Depuis 6 ans, on se bat contre son cancer à coup de chimio, rayons et ablations d’organes divers, mais maintenant c’est fini : dans l’unité de soins palliatifs, on ne fait pas dans l’acharnement thérapeutique. Celui qui s’y trouve, c’est qu’il n’en a plus pour longtemps. Richard, pourtant, il est comme tous les ados, il rêve de faire la fête, de tomber amoureux, de vivre des aventures… Et bien, malgré son état, il va lui en arriver de belles, entre le 30 octobre et le 8 novembre. Pour commencer, son oncle, le farfelu de la famille, va l’aider à s’évader la nuit d’Halloween et le fait parader sur son fauteuil roulant, déguisé en prince, jusque dans les quartiers chauds. Bagarres et sexe au menu ! Mais la grande affaire, c’est son histoire avec la jolie fille de la chambre 302 qui ne veut pas mourir sans avoir fait l’amour. Que d’embûches pour nos Roméo et Juliette et notamment un père fou de douleur ! Richard et lui finiront par se réconcilier au cours d’une nuit de poker à l’enjeu surprenant … Ce magnifique roman, vibrant de bravoure et de panache est l’œuvre d’une maman qui a accompagné son fils dans les chambres d’hôpitaux. Il inaugure une nouveau Label, La Belle Colère, des romans sur l’adolescence destinés apparemment aux adultes, mais plus si affinités. Elle est coéditée par Anne Carrière et Monsieur Toussaint Louverture, un mariage étonnant et réussi entre deux éditeurs fort différents.

    0 0

    Lecture coup de coeur >> LA MADONE DE NOTRE-DAME
    de Alexis Ragougneau
    aux éditions V. Hamy, 17 €
    MadoneNotreDame« La touriste fit un signe de croix puis s'approcha du banc. Dans un murmure empreint d'un fort accent, elle demanda à la jeune femme en blanc s'il lui était possible de s'asseoir à ses côtés pour prier. Celle-ci ne daigna pas répondre, invariablement figée, le regard aimanté par la statue de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs. L'Américaine, après avoir répété sa question sans davantage obtenir de réponse, finit par poser son séant sur le banc dont le bois craqua sous l'effort. Alors, comme dans un cauchemar venu du plus profond de la nuit, la madone blanche hocha la tête. Son menton vint se poser sur sa poitrine puis, en douceur, presque avec grâce, son corps entier bascula vers l'avant et s'effondra sur le dallage à damier. C'est alors que la grosse Américaine se mit à hurler. » La police et Claire Kauffmann, la procureur, s'interrogent. Qui est cette morte à la robe blanche? Au nom de quelle abomination lui a-t-on scellé le vagin à la cire de cierge? Sa présence lors de la procession du 15 août tenait-elle de la provocation ou de la ferveur religieuse ? Le père Kern, le prêtre de Notre-Dame, est persuadé que l'enquête fait fausse route. Pour élucider le mystère de la Madone, l'homme de foi remontera jusqu'aux racines du mal...

    0 0

    Lecture coup de coeur >> LE DESSIN AU SABLE
    de Akiyuki Nosaka, traduit du japonais par Jacques Lalloz
    aux éditions Picquier Poche, 6 €
    DessinSableAkiyuki Nosaka est un auteur populaire au Japon et en occident. Ici on le connait parce qu’il est l’auteur de La Tombe des Lucioles, un roman en grande partie autobiographique, qui inspire le film que tout le monde connait Le tombeau des Lucioles, l’œuvre bouleversante et fondatrice du studio Ghibli Au Japon, il est connu depuis le grand succès de son premier roman en 1966, Les Pornographes salué tant par le public que la critique. Akiyuki Nosaka est un auteur tendrement foutraque et volontiers provocateur, dont Le dessin au sable pourrait à lui seul, résumer son univers déjanté et son style atypique. Dans ce roman, l’auteur remonte à l'ère Edo, soit au Japon du début du 19e siècle. Pas celui des samouraïs, abondamment exploité, mais celui des petites gens, mendiants, boutiquiers, prostituées, chiffonniers, qui vivotaient aux abords des grandes villes en plein développement. Il raconte l’histoire d’une jeune fille qui recherche son père dans les bas-fonds de Nagasaki, munie d'un indice : un dessin magique représentant... le sexe de sa mère, une courtisane morte dans le dénuement. Impossible d’en dire plus sans dévoiler les rebondissements du roman. Le dessin au sable est un concentré des thèmes de prédilection de Nosaka : fantasmes très inavouables, corruption des mœurs, sexe et mort, avec une verve et une poésie qui transcendent le scabreux pour lui donner une portée universelle. Attention ; il y a quelques scènes extrêmement violentes et sordides qui confinent au grotesque, d’une imagination, d’un l'humour et d’un style qui n'en finissent pas de fasciner ou de dérouter. Nonoko

older | 1 | .... | 7 | 8 | (Page 9) | 10 | 11 | .... | 16 | newer