Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog


Channel Description:

Tous les livres, toutes vos lectures... à Montauban.

older | 1 | .... | 12 | 13 | (Page 14) | 15 | 16 | newer

    0 0

    LE DIMANCHE DES BOUQUINISTES - Salon - Le Dimanche 23 Novembre 2014 de 9 à 18 Havec La Soupe aux Livres

    DimancheBouquinistes2014

    Nouvelle édition du Dimanche des bouquinistes, à Eurythmie, où une vingtaine de libraires et bouquinistes proposent un riche panorama de la production de livres du 16° siècle à nos jours. >> Entrée gratuite

    Le Dimanche 23 Novembre 2014 de 9 à 18 Hà Eurythmie, rue S. Allende avec La Soupe aux Livres

    0 0

    LIVRES ET DÉDICACES - Signature - Le Samedi 22 Novembre 2014 de 10 à 12 Havec Le Bateau Livre

    matineeJeunesse

    Au cours de la matinée autour du livre pour la jeunesse, la librairie propose une sélection de livres sur les animaux imaginaires, disparus et autres chimères. Rébecca Dautremer, Taï-Marc Le Thanh, Anne Letuffe, Damien Laverdunt et Hélène Rajcak dédicacent leurs livres. Manifestation organisée avec Confluences

    Le Samedi 22 Novembre 2014 de 10 à 12 Hà la Maison de la Culture (ancien collège) avec Le Bateau Livre

    0 0

    CONTES POUR ENFANTS MORT-NÉS DE JÉRÔME NOIREZ - Lecture - Le Jeudi 30 Octobre 2014 à 19 Havec La Femme Renard

    ContesEnfantsMortNesUNE

    Pour Halloween, les dissonances font écho avec les cauchemars et la folie.
    Dans ces nouvelles, les morts pourrissent au grand air, les enfants sont au supplice et la nostalgie est une atrocité. L’horreur, sous la plume de Jérome Noirez, se laisse contaminer par une poésie aussi étrange qu'onirique. Et son humour est un poison. Des contes qui invitent au silence, ou à l’urgence de devenir sourd. DiapasonNouvelles extraites de Le diapason des mots et des misères, Ed J’ai Lu, Grand Prix de l’Imaginaire 2010. Textes lus par Hugues Dedit. Cette lecture ne convient pas aux enfants. >> Télécharger le flyer

    Le Jeudi 30 Octobre 2014 à 19 Hà La Femme Renard

    0 0

    LES GRANDES BOUCHES – JAURÈS ! LE BAL RÉPUBLICAIN - Signature - Le Jeudi 6 Novembre 2014 à 17H30avec La Librairie Deloche

    GrandesBouchesBalUNE

    Le groupe toulousain fait à la fois oeuvre de mémoire et de création avec son splendide livre-CD, Jaurès ! Le bal républicain. Jaurès le bal républicain est un projet multi dimensionnel, à travers la musique bien sûr, mais aussi autour d’un livre de dessins originaux du graphiste Ernest Pignon-Ernest, des poèmes toulousains de Francis Ricard et les photos de Stéfane Henriques. Ce livre-album se veut une réflexion autour du thème de la république, à une époque où il fallait se battre pour être libre et égaux en droits. La musique des Grandes Bouches se veut entraînante et joyeuse, comme une valse dans laquelle votre amant vous serre... Les Grandes Bouches, comme un engagement poétique et festif. >> Les grandes bouches >> Plus de détails sur le livre >> Librairie en ligne



    Le Jeudi 6 Novembre 2014 à 17H30à La Librairie Deloche

    0 0

    YANICK LAHENS – BAIN DE LUNE - Rencontre - Le Vendredi 7 Novembre 2014 à 19 Havec La Femme Renard

    yanickLahensUNE

    Après trois jours de tempête, un pêcheur découvre, échouée sur la grève, une jeune fille qui semble avoir réchappé à une grande violence. La voix de la naufragée s’élève, qui en appelle à tous les dieux du vaudou et à ses ancêtres, pour tenter de comprendre comment et pourquoi elle s’est retrouvée là. Cette voix expirante viendra scander l’ample roman familial que déploie Yanick Lahens, convoquant les trois générations qui ont précédé la jeune femme afin d’élucider le double mystère de son agression et de son identité. >> Lire un extrait

    Le Vendredi 7 Novembre 2014 à 19 Hà La Femme Renard

    0 0

    VLADIMIR LORTCHENKOV – DES MILLE ET UNE FAÇONS DE QUITTER LA MOLDAVIE - Rencontre - Le Mercredi 12 Novembre 2014 à 19 Havec La Femme Renard

    VladimirLortchenkovUNE

    Drôle, grotesque, cruel. Partez à la rencontre du peuple le plus pauvre d’Europe. Ceci est l’histoire d’un petit village moldave. À Larga, tous les habitants ne rêvent que d’une chose : rejoindre l’Italie et connaître enfin la prospérité. Quitte à vendre tous leurs biens pour payer des passeurs malhonnêtes, ou à s’improviser équipe moldave de curling afin de rejoindre les compétitions internationales. Dans cette quête fantastique, vous croiserez un pope quitté par sa femme pour un marchand d’art athée, un mécanicien génial transformant son tracteur en avion ou en sous-marin, un président de la République rêvant d’ouvrir une pizzeria… Face à mille obstacles, ces personnages résolument optimistes et un peu fous ne renonceront pas. Parviendront-ils à atteindre leur Eldorado ? L'auteur Vladimir Lortchenkov est né en Moldavie (ex Union soviétique) en 1979. Fils d'un officier de l'armée et d'une bibliothécaire, il passe une plus grande partie de son enfance à voyager : la Sibérie, l'Arctique, la Mongolie, la Hongrie, la Biélorussie, l'Ukraine, la Russie. En 1994, sa famille revient en Moldavie. Il  fait des études à la Faculté de journalisme de l'Université d'Etat de Moldavie, et pendant 11 ans, il travaille pour la presse : papier, radio et télévision en tant que journaliste spécialisé criminalité et commentateur politique. Il a survécu à deux attentats, (dont l'un d'eux causé à la suite d'une l'enquête journalistique menée sur la corruption dans l'armée moldave). En 2005, après la naissance de son fils, il décide d'arrêter le journalisme et de quitter les médias. En 1993, il commence à écrire des livres à l'âge de 14 ans. La première publication a eu lieu en 1998. Lortchenkov est auteur de 20-25 romans (14  publiés) et de 300-350 nouvelles. Il publie des nouvelles dans tous les magazines littéraires connus en Russie. Ses textes sont traduits en anglais, français, serbe, allemand, italien, norvégien, finnois, espagnol, chinois. Lauréat en 2003 du prix littéraire le plus important pour les jeunes écrivains russes "Debut", et du prix le plus prestigieux pour les écrivains russophones ne vivant pas en Russie : "Prix de Russie" en 2008), première sélection du prix "Médicis Etranger"  et finaliste du respectable prix de poésie de l'innovation dans le langage, "Gulliver russe"  en 2014. Lorchenkov - auteur de la théorie de l’avènement des nouvelles littératures nationales post-soviétiques en langue russe (comparable au phénomène d'essor des littératures d'Amérique latine apparues après la chute des dictatures), prétend être le créateur de l'une d'entre elles - la nouvelle littérature moldave en russe. En 2009, à la suite des bouleversements politiques en Moldavie, il est  plusieurs fois interrogé par le Procureur général de la République de Moldavie, à cause de son roman, "Des Mille et un façons de quitter la Moldavie", après quoi il décide de quitter la Moldavie,  la guerre civile chez les voisins ukrainiens le poussant à accélérer ses plans. En 2014 Lorchenkov émigre avec sa femme et ses deux enfants à Montréal (Québec, Canada). Depuis il  travaille comme un débardeur au vieux port de Montréal et il continue à écrire des livres. >> Lire un extrait

    Le Mercredi 12 Novembre 2014 à 19 Hà La Femme Renard

    0 0

    VEILLÉE POÉTIQUE - Lecture - Le Jeudi 13 Novembre 2014 à 17H30avec La Librairie Deloche

    veilleePoetiqueUNE

    Autour de vos poèmes, le Théâtre de l'Embellie vous propose une rencontre poétique et musicale animée par Pierann et Germinal. Etudiants, poètes en herbe, poètes déjà confirmés, la veillée est ouverte à tous types d'auteurs, allant de l'étudiant qui compose pendant ses cours magistraux sur la croissance du nombre de méduses hermaphrodites et cannibales en Ouzbékistan, aux poètes déjà publiés, que le public aura le grand plaisir d'entendre. Sonnets, alexandrins, strophes et rimes croisées, la poésie classique est la bienvenue ! Mais vous pouvez aussi proposer des créations alternatives et expérimentales. C'est ainsi que les spectateurs pourront découvrir des artistes d'horizons différents, portants comme seuls bagages leur unicité et leur talent, mais se retrouvant finalement tous dans la même corbeille, celle des disciples passionnés servant notre grande Mère à tous : la Poésie… On vous attend ! Venez lire vos poèmes, ou simplement écouter ceux des autres, dans une ambiance musicale et conviviale.

    Le Jeudi 13 Novembre 2014 à 17H30à La Librairie Deloche

    0 0

    LIVRES ET CHOCOLAT - Librairie en sortie - Le Vendredi 7 Novembre 2014 de 10 à 19 Havec La Librairie Deloche

    salonChocolatUne

    Du 7 au 9 novembre, la librairie tient un stand au Salon du chocolat avec une sélection de livres pour tous ceux qui partagent la même passion pour ce produit d'exception.

    Le Vendredi 7 Novembre 2014 de 10 à 19 Hà Eurythmie, rue S. Allende avec La Librairie Deloche

    0 0
  • 10/31/14--22:09: ELLE et les librairies
  • ELLE ET LES LIBRAIRIES
    Le magazine Elle dans son édition de novembre 2014, consacre une page à quelques librairies de la région toulousaine. La librairie Deloche y figure en bonne place.

    articleElle


    0 0

    TINTIN MAÎTRE DU JEU, PLACE NATIONALE À MONTAUBAN

    archeodecoUNE
    Certains parlent de Philippe Troncy comme d'un monomaniaque des " Tontons Flingueurs ". Son exposition-jeu sur l'univers de Tintin révèle que sa pathologie est plus complexe ...  "Et c'est pour ça que je me permets d'intimer l'ordre à certains salisseurs de mémoire, qu'ils feraient mieux de fermer leur claque-merde  ! ". Comme cette ville, comme cette place, Philippe Troncy est un baroque dans l'âme ; c'est pour cela qu'il vit en harmonie en ce lieu fondamentalement baroque.
    Philippe TRONCY  anime  depuis sept ans La Boutique de la Réunion des Musées Nationaux, place nationale à Montauban.
     

    0 0

    LES VOIX DE L'ALMA >> Emission d’octobre 2014

    VoixAlmaOctobre14

    Tous les mardis à 18 heures, les libraires montalbanais présentent leurs activités et leurs conseils de lecture. Philippe Bernadou présente l'auteur du mois : Paul Valéry. Ils vous proposent de lire :

    Fou de toi de Dominique Bona Éditeur : Grasset

    Bain de lune de Yanick Lahens Éditeur : Sabine Wespieser

    A l'origine notre père obscur de Kaoutar Harchi Éditeur : Actes sud

    Entre frères de sang de Ernst Haffner Éditeur : Presse de la cité

    Dans le recoins des mots de Alexàndra Galanou Éditeur : Circé

    Le détroit du loup de Olivier Truc Éditeur :Métaillé

    L'Apostolat de Raoul Verfeuil Éditeur : La Brochure

    Catharisme d'aujourd'hui de Eric Delmas Éditions Plume d'ange

    Si tu parles, Marianne De Bruno Doucet Éditeur : Elytis

    Les autodafeurs 1 Mon frère est un gardien de Marine Carteron Éditeur : Rouergue

    Déplacements de Patrick Besson Éditeur : Gallimard

    Le chemin de fer Castelsarrasin-Beaumont 1877-1904 de Léon Dunára Éditions de La Brochure

    >> Ecouter en podcast sur CFM

    0 0

    LIBRAIRIES EN SCÈNE, LES PHOTOS
    sceneLibrairiesSoireeUNE Merci au public.

    [wooslider slider_type="attachments" limit="10"]

    a_0013 Dessin de Rosendo Li


    0 0

    LO FENESTRON DU BOLEGAYRE, UNE OUVERTURE SUR DES LECTURES OFFERTES. - Animation - Jusqu'au Mercredi 31 Décembre 2014 à toute heure.avec Baux Livres

    Cet hiver,  sur son fenestron (petite fenêtre) attenant à sa librairie, le bouquiniste bolegayre dépose des livres offerts aux lecteurs de passage.  

    Jusqu'au Mercredi 31 Décembre 2014 à toute heure.Lo fenestron sur la rue d'Elie, tout à côté de Baux Livres, avec Baux Livres

    0 0

    GRANDIR AVEC FACEBOOK - Conférence - Le Jeudi 4 Décembre 2014 à 20H30avec La Librairie Deloche

    EnfantInternetUne

    La librairie propose une sélection d'ouvrages sur l'éducation à l'internet, à l'occasion de la conférence de Yann Leroux, psychologue clinicien, psychanalyste, docteur en psychologie... et geek. Une génération grandit avec l’Internet. Pour ces jeunes digiborigènes, le contact avec les matières numériques est constant. Des jeux vidéo aux réseaux sociaux, en passant par la téléphonie mobile, les mondes numériques sont massivement et quotidiennement utilisés par les adolescents. Ces mondes numériques sont utilisés comme points d’appuis au travail de grandir de l’adolescence. Ils permettent de construire de nouveaux liens et de renforcer ceux qui existent déjà. Ils sont également des médiateurs entre la vie psychique interne et la réalité externe. Ils les engagent à réévaluer constamment les domaines du privé et du public, la représentation qu’ils se font d’eux même et celle qu’ils se font des autres. Ces mondes numériques contribuent au processus de subjectivation des adolescents en permettant à la fois une mise en scène et une narration de soi. Quelles sont les pratiques numériques des enfants ? Quels sont les aspects du développement des jeunes et des adolescents avec les matières numériques ? Comment grandit-on avec Facebook ? Ce sont les questions qui sont abordées avec Grandir avec Facebook. Conférence proposée par la CAF du Tarn-et-Garonne et La Maison des Droits des Enfants et des Jeunes.

    Le Jeudi 4 Décembre 2014 à 20H30au théâtre Olympe de Gouges avec La Librairie Deloche

    0 0

    Lecture coup de coeur >> BESO DE LA MUERTE
    de Gilles Vincent
    aux éditions Jigal, 9.50 €
    BesoMuerte2Premier chapitre : Espagne, août 1936. Assassinat de Garcia Lorca. Scène violente. Deuxième chapitre : Pau, février 2007. Thomas, 52 ans, Claire,25 ans. Cinq années qu’ils partagent tout, du moins qu’ils essayent. Lui est flic. Boulot, boulot, boulot. Elle se sent négligée. Il boit. Beaucoup. Ne tient pas sa promesse d’arrêter de boire. Tout a empiré depuis l’affaire Langevin, il y a un an. La petite Langevin retrouvée dans un fossé. Violée, éventrée, étranglée. Elle allait avoir huit ans. Depuis il boit encore plus. Au cours d’une scène violente il dit à Claire que cette petite c’était sa fille. Elle n’éprouve aucune compassion. Bien au contraire. Elle éclate : « Un alcoolo, c’est déjà dur à supporter, mais un mec capable de te cacher pendant 5 ans qu’il a une gamine… Non mais tu te rends compte ». Elle ramasse ses affaires et s’en va. Quatre ans plus tard, en août 2011. Mariage de Thomas avec Délia. Délia toxicologue qu’il a été consulter. Au hasard : ce fut le premier nom qu’il trouva dans les Pages Jaunes. Dès la première séance, dès qu’il l’a vue, il a arrêté de boire. Et aujourd’hui il l’épouse. Elle est pas belle la vie ? A 2 h du matin, ce même soir son portable sonne. C’est Claire. « Il faut que tu viennes me chercher, ils vont me tuer ». Elle a été enlevée. Elle est près d’une gare. A Marseille. Elle lui dit qu’elle a été très loin dans ses recherches, qu’elle a découvert un « putain de secret » Enorme. Et qu’ «Ils» vont la faire disparaître. Au petit matin il téléphone à la police de Marseille. L’équipe de la commissaire Aïcha Sadia vient de se rendre sur les lieux où a été découvert le corps d’une femme calciné, près d’une gare. Thomas enfile un jean, un polo noir et file à Marseille. Entre ces deux morts à 75 ans d’écart, une histoire qui s’insère dans la démocratie espagnole naissante. La lutte de Felipe Gonzales contre l’ETA, la création des GAL, escadrons de la mort à la solde du gouvernement espagnol, à la suite du refus de François Mitterrand de collaborer à la lutte contre l’ETA sur le territoire français. Et puis aussi la passion dévorante d’une jeune femme pour le poète Garcia Lorca. Des personnages bien trempés. Une intrigue riche, complexe mais que l’on suit sans se perdre. Un polar qui file à deux sangs à l’heure. Nuit blanche assurée… n.b. Ce polar a obtenu le Prix Cezam Inter Comités d’entreprise 2014, prix attribué par unjury de plus de 3500 salariés répartis sur toute la France. Il vient de paraître en format poche. Vous hésitez encore ?

    0 0

    Lecture coup de coeur >> LES DAMES DU CHEMIN
    de Maryline Martin
    aux éditions Glyphe, 12 €
    cheminDame2Douze nouvelles. Leur fil rouge : la guerre de 14/18. Des recherches sur son grand-oncle tué au Chemin des Dames ont amené Maryline Martin à écrire ce recueil de nouvelles sur la Grande Guerre. Dans sa préface, Jean-Pierre Verney, grand spécialiste de la Grande Guerre, conseiller au musée de la Grande Guerre  du Pays de Meaux écrit : Et pourtant, depuis cinquante ans, j’en ai dévoré des romans, parcouru des témoignages, feuilleté des nouvelles, épluché des correspondances. Mais dès les premières pages j’ai compris que ce que je découvrais n’était ni banal, ni rebattu, et qu’au-delà des personnages embarqués dans le tumulte et les violences de cette Grande, mais épouvantable Guerre, il y avait autre chose. Totalement rassuré par la caution de ce grand spécialiste on s’engage dans la lecture de ces nouvelles sorties de l’imagination de l’auteur mais dans lesquelles la toile de fond est historiquement juste. Maryline Martin raconte la vie pendant la guerre, les femmes qui travaillent, les retours en permission, les lettres échangées, les grossesses non désirées, les "enfants de personne"... toute cette vie qui pulsait, cette survie qui s'organisait, malgré tout. Elle décrit parfaitement l'horreur des champs de bataille, le sale des tranchées, la solitude face à la peur, à la blessure fatale, le courage qui manque mais qu'il faut trouver, les traumatismes... et la Libération. Elles s'appellent Marie, Hortense, Marguerite, Noémie, Victorine, elles sont fiancées, infirmières, épouses, mères, filles, institutrices, elles sont les Dames du Chemin. Le chemin de la vie mais aussi le chemin qui mène au front pour des milliers de soldats, le Chemin des Dames. C'est à travers un recueil de nouvelles, parfois à l'écriture poétique - Les coups de canon ont crevé les nuages et tué les anges. Dieu, le rouge au front, s'est enfui. Non pas qu'il soit lâche, il a décidé de ne pas se mêler de la folie des hommes. - que Maryline Martin nous donne un regard différent sur la Grande Guerre, le rôle et l'importance de la femme pour tous ces Poilus. Des petits récits cinglants. Très différents. Quelques exemples : Sacrifié. Il est en prison. Il écrit à sa famille pour leur expliquer pourquoi il va mourir sans regret. Usé de fatigue, crevant de faim et de soif, la peau rongée par les poux et la vermine, il s’est révolté. Par désespoir. Pour l’exemple il a été mis au cachot et est passé devant le conseil de guerre. Il n’a même pas fait jouer les relations de sa famille. Il était fatigué et a baissé les armes. A quoi bon se défendre. La fleur au fusil. La gare du Nord qui déverse sur les trottoirs parisiens les mobilisés de province. Dans le lit à barreaux d’une chambre proche deux corps s’épousent pour la première fois. Lui, pacifiste convaincu, soldat d’un régiment d’infanterie arrivé la veille dans ce modeste hôtel. Dans son village on parlait d’une guerre courte et d’un retour probable pour Noël. Elle, une femme mûre qui s’est laissé facilement accoster. En 1912 il avait entendu Jaurès déclarer qu’il fallait faire la guerre à la guerre. Péguy, vite rejoint par Léon Daudet, voulait fusiller ce traître. Ce qu’avait fait un dénommé Villain. Dans la chambre au décor impersonnel le temps s’est arrêté. La femme retrouve des gestes oubliés depuis des années. Avec douceur, cette amante lui offre le meilleur d’elle-même, des souvenirs à engranger pour les longues nuits d’hiver dans l’humidité d’une tranchée fangeuse. Enfant de personne. L’ennemi avait pris soin de marquer son territoire : maisons pillées, champs brûlés, vieillards exécutés, femmes violentées. Noémie, assise sur le devant de la maison familiale, a le cœur serré car elle sait que plus rien ne sera comme avant. Pendant combien de temps pourra-t-elle cacher l’innommable ? Elle était domestique chez une comtesse dont le château avait été réquisitionné. Un jour trois officiers soudards s’étaient rués sur elle. Des injures circulent : « La guerre a transformé nos filles en catin, des femmes à Boche ». Elle trouve ces mots tellement injustes. De victime elle est devenue coupable. L’alouette. Le sommier du lit gémit sous le poids de ses occupants. La femme compte les fissures du plafond. Son amant est nu comme un ver. Il l’a troussée comme une fille de ferme. Le torse de l’officier allemand s’écrase sur sa poitrine. Il est fou amoureux d’elle et ne s’en cache pas. Elle est française, veuve – son mari a été tué en 1916. Son désir de vengeance avait balayé toutes ses réticences à devenir agent double. De l’autre côté de la frontière elle se fait appeler L’Alouette. Ce recueil a obtenu le prix Place aux Nouvelles - Lauzerte 2014.

    0 0

    Lecture coup de coeur >> ET DANS L’ÉTERNITÉ JE NE M’ENNUIERAI PAS
    de Paul Veyne
    aux éditions Albin Michel, 19.50 €
    etEterniteEnnuieraiPas2Professeur honoraire au Collège de France, PAUL VEYNE, né en 1930 à Aix-en-Provence est l'un des plus grands historiens de l'Antiquité romaine. Il a publié chez Albin Michel, une œuvre importante dont, récemment, "Quand notre monde est devenu chrétien", "Foucault, sa pensée, sa personne", "Mon musée imaginaire", et une traduction de "l'Enéide". Souvenirs d’une traversée du siècle - il s’est marié trois fois, il a été membre du parti communiste dans sa jeunesse, il a écrit des livres sur des sujets divers -  Et dans l’éternité je ne m’ennuierai pas est un livre passionnant dans lequel Paul Veyne n’hésite pas à raconter des expériences personnelles souvent intimes. Sa vocation d'historien naît, en classe de sixième, en lisant «l'Iliade», qui l’ennuie, et «l'Odyssée», qui l’enthousiasme et dont il sait encore de longues pages par cœur. «L'Odyssée», au contraire de « l’Iliade » cette épopée rasante, était un roman d'aventures souvent fantastiques et le récit d'une vendetta. C'était plus à sa taille de lecteur de 12 ans. Ce roman a orienté vers l'histoire de l'antiquité païenne le collégien qu’il était; il l'a fasciné parce qu'il avait pour théâtre un monde autre, un monde qui n'était pas notre monde ennuyeux et qui, pourtant, n'était pas imaginaire: ce monde païen avait réellement existé, mais sur une lointaine planète inaccessible, voire disparue, sous le même ciel que le nôtre, mais sous d'autres dieux. Les Raisins de la colère, ce célèbre roman de John Steinbeck, lui ont fait voir la société, pour la première fois, avec les yeux des défavorisés, alors que son père était un plébéien devenu riche et très à droite. Il a été le premier bachelier de sa famille et il est un produit de l'«ascenseur social républicain». Il lui a permis de réaliser son rêve, devenir archéologue, professeur. En effet, vers 1937, l'enseignement secondaire, collèges et lycées, était devenu gratuit, au grand scandale de la droite, mais son accès restait soumis à un examen d'entrée, et, de plus, les familles devaient acheter de leur bourse les livres de classe. Paul Veyne nous rappelle l’importance qu’avait après-guerre le parti communiste, le débat de l’époque entre Sartre qui était généreusement du côté des défavorisés mais qui était aveuglement prosoviétique alors même que les excès de ce régime étaient connus, et Raymond Aron  qui était très conscient du danger soviétique mais qui ne s’intéressait pas au sort du prolétariat. En 51, à 20 ans, il adhère au parti communiste qu’il croyait au service de l’équité mais dont il ne souhaitait pas la victoire à laquelle d’ailleurs il ne croyait pas. Il déchirera sa carte en 56. On rencontre Foucault, le grand ami de sa vie, René Char, la seule personnalité charismatique qu’il a rencontrée de sa vie, sur lequel il a écrit un livre dont il est très fier, l’historien Le Goff, un exemple pour sa génération. L'amitié prend souvent chez lui la forme d'un exercice d'admiration. Il raconte sa découverte et son coup de foudre pour l’Italie, festin de découvertes, de délectations et de travail. Nommé à Aix, à la lecture d’un livre sur l’ascension de la Meije, sommet de l’Oisans d’une hauteur de 4000 m il s’enthousiasme pour l’alpinisme. Enthousiasme qu’en de superbes pages il tente de nous faire partager. Il raconte aussi ses «états extatiques». L'extase (qui n'est pas une expérience aussi ésotérique qu'on croit) ne lui a jamais rien appris, ni à lui ni à personne. Si on voit en extase la Vierge Marie ou l'Etre selon Heidegger, ce n'est pas parce qu'ils existent, mais parce qu'on y croit. L'extase est aux antipodes de la transe, avec laquelle on la confond souvent: c'est un état calme et immobile, onirique et lucide en même temps (on sait fort bien qu'on est en extase); en revanche, elle fait vivre quelques minutes de rêve éveillé qui sont d'une intensité et d'une félicité inégalées, incomparables, paradisiaques. Alors, l'opium, la drogue, en comparaison, ça fait sourire... Malheureusement, ajoute-t-il, on y accède bien rarement et pas à volonté. Dans le dernier chapitre, tragique et souvent bouleversant, il raconte ce que fut sa vie intime et celle de deux autres personnes de 1980 à nos jours. Dans lequel il reconnait que le besoin de se savoir aimé a dominé sa vie. Lui qui a appris tout jeune à devenir indifférent à l’opinion d’autrui. La malformation congénitale de son visage ne lui a jamais fait verser une larme. Il en était positivement fier depuis son jeune âge : il n’était pas comme tout le monde. Cet homme, pas comme tout le monde, avide de culture et de poésie, plein d’énergie et d’humour, ce grand historien de la Rome antique, nous propose un livre foisonnant de souvenirs, d’expériences personnelles, d’anecdotes, de réflexions profondes. Un livre de vie passionnant avec en toile de fond la vie intellectuelle des 80 dernières années. Un livre qui donne de l’énergie et qui rend heureux. Prix Femina 2014 de l’essai.

    0 0
  • 11/22/14--20:25: Entrez ailleurs
  • ENTREZ AILLEURS

    entrezailleurs

    Le Syndicat de la librairie française prépare une campagne de communication sur l’indépendance et la diversité des librairies, une initiative percutante avant les achats de noël visant à concurrencer l'évasion vers les géants d'internet. La première campagne nationale des libraires indépendants sera lancée à partir du 26 novembre. Cette campagne est ouverte à l'ensemble des libraires. Elle a été élaborée à l'issue d'une large concertation menée auprès de nombre d'entre eux mais aussi d'associations ou de groupements de libraires ainsi que de clients. Elle vise à promouvoir la profession auprès du grand-public, à fidéliser et à élargir notre clientèle. Lancée au moment du pic de fréquentation que constitue la fin de l'année, elle sera relayée auprès de la presse nationale et régionale et doit impliquer le plus grand nombre de libraires afin d'être visible et efficace.

    Cette campagne est constituée de trois éléments majeurs à découvrir très prochainement :

    - une identité collective (logo) qui a pour objectif de faciliter la reconnaissance du réseau d'indépendants et d'en renforcer l'attractivité. - un message de campagne (affiches) invitant clients et grand-public à vivre, dans les librairies, une expérience hors des sentiers battus…. - un site internet www.leslibrairiesindépendantes.com présentant la campagne, le réseau des libraires et incluant un outil de géolocalisation des librairies.

    3 dates importantes ponctueront le lancement de cette campagne :

    21 novembre La campagne sera dévoilée dans Livre hebdo Les visuels seront communiqués via un mailing du SLF 26 novembre Les libraires recevront, via l'office d'Union Distribution, des affiches et des marque-pages : selon la taille de la librairie, un ou deux kits comprenant chacun un jeu de deux affiches et 2 000 marque-pages (4 lots de 500 marque-pages). 1er décembre Ouverture du site internet www.leslibrairiesindépendantes.com et de la page facebook   Le site des libraires de Montauban développera la campagne très bientôt.

    0 0

    LETTRES D’AUTOMNE 2014 : QUELQUES PHOTOS

    photoLA2014UNE

    Vitrine de la Librairie DelocheLA2014_0757   L'espace jeunesse à l'ancien collègeLA2014_0767   Exposition des travaux des élèvesLA2014_0762 LA2014_0763 LA2014_0759   Rencontres et dédicacesLA2014_0766 LA2014_0764   La librairie Le Bateau LivreLA2014_0771   Le Dimanche des BouquinistesLA2014_0791 LA2014_0790 LA2014_0787 LA2014_0782 LA2014_0797   Librairie La Femme RenardLA2014_0800   La Librairie DelocheLA2014_0803

    0 0

    PRÉSENTATION DE “MONUMENTS DE TARN-ET-GARONNE”- Animation - Le Mercredi 10 Décembre 2014 à 17 Havec La Librairie Deloche

    PresentationMonumentsTarnGaronne

    Conférence de Pierre Garrigou Grandchamp pour présenter l'ouvrage de La Société française d'archéologie autour du patrimoine monumental de notre département. Sommaire du livre Histoire et art du Tarn-et-Garonne - Discours de l'abbé Passerat - Les retables baroques de Tarn-et-Garonne - Auvillar, place et halle; les étapes de la construction de l'église du XIIe au XVIe siècle - Beaulieu-en-Rouergue, abbaye cistercienne (Ginals) - L'abbaye cistercienne de Belleperche - Bioule, château des Cardaillac ; les peintures murales - Bouillac, l'abbatiale disparue de Grandselve; l'église, le Trésor de l'abbaye - Château de Brassac - Les châteaux de Bruniquel, du XIe au X1Ve siècle, et du XVe-XIXe siècle À la recherche des décors peints de l'église de Castelsarrasin ; Saint-Sauveur - Caussade, la maison tour dite « la Taverne ». Une demeure patricienne de la fin du XIIIe siècle - Les peintures murales de la Tour d'Arles et de la maison dite de la Taverne - Caylus, église Saint-Jean-Baptiste et les vitraux du chevet; l'architecture civile - Le prieuré grandmontain de Francou à La Française - Gramont, un château de la Renaissance en Gascogne - L'église Saint-Pierre de Lachapelle - Le château de Larrazet - Lauzerte, un castelnau des XIIe-XIlle siècles - Moissac, abbaye Saint-Pierre ; église Saint-Pierre, la clôture de choeur et le retable; le massif occidental et la nef romane ; le cloître ; les sculptures du porche; l'ancienne église Saint-Martin, ses peintures murales; la chapelle du collège des Doctrinaires. Ancienne chapelle des Clarisses de Montauban ; le palais épiscopal; la grande place ou les mutations d'un espace public au XVIIe siècle; Pont Vieux - L'église et les peintures murales de Notre-Dame de Saux à Montpezat de Quercy; la collégiale Saint-Martin et son trésor; le manoir de La Borde des Prés ; les maisons canoniales - Nègrepelisse, église Saint-Pierre-ès-liens; le Temple - Le château de Piquecos - Saint-Antonin, maisons des XIIIe et XIVe siècles - Le château de Terride : le palais médiéval - L'église de Varen - Saint-Michel de Verdun-sur-Garonne.

    Le Mercredi 10 Décembre 2014 à 17 Hà l'Ancien Collège avec La Librairie Deloche

older | 1 | .... | 12 | 13 | (Page 14) | 15 | 16 | newer